Traitements de surface

Spécificité d’application. Personnalisation. Diversité.

Les implants médicaux doivent de nos jours satisfaire les exigences les plus diverses: ils doivent s’intégrer le plus rapidement possible, prévenir la formation de colonies bactériennes, présenter une biocompatibilité élevée, pouvoir être explantés sans problème après quelques mois, afficher un marquage couleur, etc. La simple sélection du matériau ne permet plus de satisfaire tous ces critères, c’est pourquoi la finition de surface constitue un facteur décisif de réussite!

Cendres+Métaux propose les traitements de surface suivants réalisés en interne:

  • Sablage à pression et à injection
  • Formation de structures par mordançage et passivation
  • Anodisation du titane
  • Polissage et ponçage
  • Marquage laser

Avez-vous des questions à propos des différents procédés ou aimeriez-vous obtenir des informations complémentaires ? N’hésitez pas à nous contacter.

Sablage à pression et à injection

Les traitements de surface d’implants visant à étendre la surface biologiquement active sont devenus une condition préalable à la bonne intégration osseuse, notamment dans le secteur de l’implantologie dentaire. C’est à cet effet que les implants subissent tout d’abord un sablage. Deux méthodes sont appropriées à l’obtention du résultat escompté: le sablage à pression et le sablage à injection.

Le sablage à injection implique l’existence d’un cycle au cours duquel les particules abrasives sont régulièrement projetées sur le produit à traiter par pression négative tandis que dans le cas du sablage à pression, les particules abrasives sont projetées à grande vitesse après avoir traversé un réservoir sous pression. Une fois le réservoir sous pression est vide, ce dernier doit à nouveau être rempli. Cela se traduit certes par une brève interruption du processus mais présente l’avantage de garantir une qualité constante des particules abrasives en termes de pureté et de taille en raison de l’utilisation unique de ces dernières.

Différentes particules abrasives peuvent être projetées sur les surfaces en titane afin de les rendre rugueuses. Diverses topographies de surface peuvent ainsi être obtenues en fonction de la taille des particules et de la pression. Les matériaux les plus souvent utilisés pour la conception de particules abrasives dans le milieu médical sont l’oxyde d’aluminium, l’oxyde de titane ou le phosphate de calcium.
↑ Retour au sommaire

Mordançage et passivation

Les implants médicaux destinés à un ancrage osseux ont l’avantage de présenter une surface finement rugueuse à l’échelle microscopique. Une technique éprouvée de mordançage permet de générer des structures reproductibles très fines qui se distinguent nettement d’une surface non traitée, même en présence de formes complexes.

Les processus de passivation permettent de générer une surface métalliquement pure sur différents matériaux de base. Le matériau est ensuite inerte dans le corps étant donné la suppression de tout partenaire de réaction potentiel suite à ce traitement chimique.
↑ Retour au sommaire

Anodisation du titane

La distinction optique améliore la sécurité générale, notamment dans le cas de petits éléments en titane. La coloration par anodisation permet une identification rapide et sûre de certains éléments sans avoir recours à des matériaux tiers: la couche d’oxyde naturellement présente est renforcée de manière contrôlée par électrolyse. Les interférences ainsi obtenues permettent de générer une large palette de couleurs qui peut être définie et délimitée même sans l’utilisation de pigments ou de revêtements tiers.

↑ Retour au sommaire

Polissage et ponçage

Les exigences visuelles mais aussi fonctionnelles appliquées aux dispositifs médicaux exigent souvent une transformation de la surface. Notre large gamme de machines et de corps abrasifs nous permet de satisfaire les exigences spécifiques de notre clientèle. Différents procédés de tribofinition par voie sèche et de tribofinition chimique par voie humide nous permettent de faire briller vos produits.

↑ Retour au sommaire

Marquage laser

Les marques d’identification les plus diverses peuvent être appliquées sur des éléments afin d’améliorer la sécurité des dispositifs médicaux. Il peut s’agir d’indications d’orientation, de désignations d’article ou de numéros de lot. L’enlèvement de matériau sans contact est alors minimal et la procédure est sûre et rapide. Les métaux précieux, l’acier et le titane font ici partie des matériaux les plus fréquemment utilisés.

↑ Retour au sommaire