Histoire

1885 à 1950 - L’origine

1885 : Louis Aufranc établit une petite fonderie de métaux précieux à Biel/Bienne.

1924 : la société anonyme «Cendres & Métaux S.A.» est fondée. Elle résulte de l’union des sociétés Aufranc et Zanelli. Le siège de l’entreprise se trouve à la Rue du Fer, dans le centre de Bienne. Cendres+Métaux se consacre principalement au traitement de restes contenant des métaux précieux provenant de l’industrie horlogère et d’anciens bijoux. L’objectif est le recyclage des métaux précieux. A partir des déchets brûlés, on obtient des « cendres » et des « métaux ».
Progressivement, la production s’étend aux alliages pour l’industrie dentaire et joaillière et à la production d’alliances et d’attachements.

1960 à 2000 - L’internationalisation

1961 : fondation de la filiale Cendres+Métaux Italia S.r.l., Milan.

1961: déménagement dans un nouveau bâtiment de fabrication et d’administration à la Rue de Boujean 122 à Bienne, site actuel.

1970: fondation de la filiale Cendres+Métaux France SAS, Paris / La Varenne St-Hilaire.

1974: emménagement dans les bâtiments annexes, à la Rue de Boujean 122 à Bienne.

1986: inauguration de la nouvelle usine de Refining à la rue David Moning 7 à Bienne. Celle-ci permet de traiter les déchets contenant des métaux précieux de façon écologique et avantageuse pour le client.

Depuis 1993, Cendres+Métaux développe et produit selon la norme d’assurance qualité ISO 9001 et satisfait les directives de l’UE en matière de produits médicaux.

1996: certification selon EN 46001 (aujourd’hui ISO 13485) pour les produits médicaux. La même année, Cendres+Métaux reçoit le label CE MDD 93/42/CEE.

1997: introduction du système Enterprise-Resource-Planning SAP R/3. La même année, les méthodes analytiques du laboratoire Cendres+Métaux obtiennent l’accréditation souhaitée avec EN 45001 (aujourd’hui ISO 17025).

2000: mise en place des directives CFST 6508 pour la sécurité du travail.

2000 à 2014: L’expansion

En 2002, la nouvelle halle de production est mise en service, ce qui permet de doubler la surface de production.

2002: fondation de Cendres+Métaux Holding SA à Bienne.

Cendres+Métaux SA à Bienne devient, avec toutes ses succursales, une filiale de la Holding.

En 2003, l’administration peut investir l’annexe de cinq étages. L’entreprise dispose ainsi de 1000 m2 supplémentaires de surface de bureaux ainsi que de 250m2 pour la logistique.

En 2004, Cendres+Métaux devient un Customer Competence Center (CCC) certifié par SAP. L’objectif de cette certification volontaire est l’optimisation du partenariat entre Cendres+Métaux et SAP dans tous les domaines.

2004: ouverture officielle du nouvel hall d’entrée (réception) et fin des travaux de rénovation et de modernisation du siège principal de la Rue de Boujean 122 à Bienne.

2005: amélioration du système de management existant par la certification d'un système de management de l'environnement selon ISO 14001:2004.

2008: Acquisition de Galétan SA et Oscillor SA par le Groupe Cendres+Métaux, Biel/Bienne.

2009: Acquisition de Metalor Dental SA par le Groupe Cendres+Métaux, Biel/Bienne.

2014: Emménagement pour la production dans le nouveau bâtiment au siège principal. Une surface supplémentaire brute de 4212m2 est ainsi disponible.

2015 à aujourd’hui: La création de divisions

2015: fusion des domaines Dental et Medical pour former Cendres+Métaux Medtech

2016: les domaines bijouterie, montres et Refining fusionnent pour former la nouvelle division Cendres+Métaux Luxury+Industry.

Le Groupe reprend une part majoritaire de Momo Plus AG et change sa raison sociale en Cendres+Métaux Microtech SA. L’entreprise devient fournisseuse de mouvements mécaniques horlogers.

2017: après les succursales asiatiques et européennes, Cendres+Métaux SA ouvre une nouvelle succursale à Shanghai, en Chine.

La division Luxury+Industry du Groupe Cendres+Métaux reprend les activités du fabricant de boîtiers de montres PRG Manufacture SA à Delémont. Grâce à la reprise et à l’intégration de ces activités, Cendres+Métaux couvre l’intégralité de la chaîne de création de valeur liée à la production de boitiers de montres et de composants en métaux précieux, en acier inoxydable ou en titane, et occupe ainsi une position unique en Suisse.

2018: aménagements structurels sur le plan légal avec la scission de Cendres+Métaux SA en trois sociétés, Medtech, Lux et Management, ainsi que la création de Cendres+Métaux Management SA et de Cendres+Métaux Lux SA.

Création de la filiale Diavantis SA par Cendres+Métaux Holding SA.

Cendres+Métaux rachète le fabricant de boîtiers de montres Queloz SA, basé à Saignelégier.

2019: Après une phase de planification et de construction d'environ deux ans,
nos nouvelles installations de refining sont en service depuis septembre 2019 - modernes, très performantes, avec un grand potentiel de capacité afin de réduire les temps de passage de métaux précieux et ainsi diminuer le volume de métaux précieux immobilisés.

2020: Réorganisation des activités internationales dans la domaine Medtech :
Les filiales de Grande-Bretagne et Corée du Sud agiront de manière indépendante à partir du 1.1.2020 et vendront à l’avenir les produits de Cendres+Métaux à titre exclusif.

Retour en haut de page